Clim64
- 970 vues -

Pourquoi faire appel à des installateurs de climatisations

Pour l’installation de votre climatiseur réversible, il convient obligatoirement de faire appel à un installateur agréé, il vous conseillera sur le choix le mieux adapté pour votre logement, sur le modèle et il effectuera le raccordement au réseau dans le respect des normes en vigueur.

Un climatiseur est un appareil qui contient du fluide frigorigène, il véhicule au sein de celui-ci de l’huile du compresseur qui peut être très nocive. Si les règles de sécurité ne sont pas appliquées, cela peut générer une fuite, un court-circuit voire même un incendie. Cette installation ne doit pas être prise à la légère. C’est pourquoi elle doit être faîte par un artisan qui bénéficient des qualifications contrôlées telles que QUALIBAT et soucieux du travail bien fait. Il vous proposera un contrat d’entretien pour effectuer régulièrement les contrôles adéquats, il s’engage à intervenir rapidement en cas d’anomalie de fonctionnement et à procéder aux remises en état nécessaires.

Faire appel à un installateur compétent est un gage de qualité et surtout de performance pour votre futur appareil. Ses conseils d’utilisation et d’entretien seront précieux pour la sécurité de celui-ci, ils vous permettront d’assurer la longévité de votre système.


Il est très important de faire établir plusieurs devis « climatisation », pour vérifier les prix qui se pratiquent auprès de chez vous et pour juger du sérieux du professionnel contacté.


Pour choisir le professionnel qu’il vous faut, n’hésitez pas à prendre celui qui aura souscrit à la charte de qualité QualiPAC, celle-ci est soutenue et recommandée par les organisations professionnelles du bâtiment et les collectivités territoriales. Vous êtes sûr qu’il possède les compétences nécessaires et dispose des garanties légales couvrant explicitement l’ensemble des travaux. Il vous remettra une facture descriptive détaillée de la prestation. Il peut, également, vous fournir toute attestation pour faire valoir vos droits aux primes publiques ou crédits d’impôts.